Présentation
Nos partenaires

association pour société

 

Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Carrossier peinture auto - Glossaire de la carrosserie

 

Glossaire de la carrosserie

 

Marbre : (passage au marbre) Mise sur un banc du véhicule pour contrôle électronique des structures par rapport aux données constructeur. Aujourd'hui ces mesures sont réalisées avec des technologies de pointes dont l'informatique.
 
Marouflage : Technique de masquage des éléments non peints, utilisés en carrosserie pour repeindre un véhicule. Différentes teintes peuvent intervenir dans la peinture d'un véhicule. Le marouflage nécessite attention et expérience.
 
Planage : Redressage par martelage. Les carrossiers sont appellés les artistes du marteau plat, tels des sculpteurs, les spécialistes de la carrosserie, peuvent redonner vie aux formes de votre automobile. L'expression provient de l'utilisation d'un petit marteau plat dit "la batte" qui sert à finaliser un "redressage" en carrosserie.
 
Pointage : Technique de soudure par point similaire à l'origine, un carrossier expérimenté sait souder, maroufler, planer.... c'est un métier qui demande beaucoup d'expériences.
 
Raccords : Technique consistant à éviter les écarts de teintes, effectivement la teinte de votre véhicule évolue au fil du temps, l'art du carrossier est de pouvoir trouver un "raccord" entre la teinte actuelle et celle d'origine tel un chromiste, la carrosserie est un art.
 
Compétences :
L’habileté manuelle est indispensable pour exercer ces métiers, qui demandent également minutie et conscience professionnelle. Une bonne résistance physique est souhaitable, et il est recommandé de ne pas être allergique aux peintures, solvants ou poussières.
Le peintre en carrosserie manipule la dominante esthétique de la carrosserie du véhicule. Des connaissances élaborées des produits de peinture et des techniques d’application sont demandées pour pouvoir composer des peintures et utiliser l’appareillage approprié.
Le peintre en carrosserie maîtrise les techniques traditionnelles du travail des métaux, ainsi que les divers procédés d’assemblage (soudage, rivetage, collage...). Mais aujourd’hui, il est appelé à élargir ses compétences.
Les voitures utilisant de nouveaux matériaux, il doit savoir travailler le plastique comme le métal. De même, le peintre en carrosserie est amené à appliquer sa technique sur de l’aluminium et du plastique.
Enfin, l’aptitude au dialogue avec de nombreux interlocuteurs (clients, experts, etc.) est devenue essentielle à son activité.
Nature du travail :
Le carrossier prend d’abord connaissance de l’étendue des dégâts. Il remet en état par débosselage, planage, ponçage ou bien remplace. Puis il réalise des contrôles à l’aide d’un banc de mesure pour respecter les normes fixées par le constructeur.
Il est souvent amené à démonter des équipements électriques ou électroniques qu’il doit bien connaître pour ne pas commettre d’erreurs. Il peut également traiter les surfaces (protection, étanchéité, insonorisation).
Il prépare ensuite le véhicule en améliorant la qualité de la surface (masticage, ponçage...). Il applique notamment l’antirouille. Puis, il prépare la peinture en recherchant la teinte à l’aide du nuancier. Enfin, après avoir protégé les parties intactes, il peut appliquer la peinture au pistolet, effectuer les retouches et les finitions dans une cabine.
 

 


Date de création : 15/05/2013 @ 17:08
Dernière modification : 26/05/2013 @ 18:09
Catégorie : Carrossier peinture auto
Page lue 3496 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^